Le Kiwi a abandonné plus d'un pourcent au cours de la nuit après que l'assistant gouverneur de la RBNZ ait dit: "la preuve d'une demande qui s'affaiblit...nous amènerait a couper les taux." Résultat, le NZD/USD a continué son mouvement baissier entamé hier depuis le top à 0.7740 et s'échange maintenant plus bas à 0.7555 presque 200 pips en dessous du point haut.

Une autre activité de marché intéressante à noter nous vient de la correction du CHF à la suite du pic de volatilité déclenché hier par la SNB qui a donné plus de détails sur l'application de sa politique monétaire de taux d'interâts négatifs. L'EUR/CHF a retracé 38.2% de ce mouvement depuis un point bas à 1.024 à 1.0414 pour illustrer le propos.

Le JPY a bénéficié de la décision de Kuroda de ne pas affaiblir le Yen car il est confiant dans un retour de l'inflation pour la seconde moitié de l'année. La devise nippone a gagné 0.36% contre les autres devises du G-10 depuis l'ouverture à la suite de cette décision.

Aujourd'hui, le calendrier économique présentera un certains nombre d'événements à risque intéressants pour la zone euro et USA, ce matin les chiffres PMIs pour la zone euro et plus tard dans l'après midi les chiffres de l'emploi US et les PMI US. On peut s'attendre à ce que le dollar perde du terrain si ces chiffres sont mauvais.