Wall Street a corrigé depuis ses plus hauts records et les actions asiatiques ont clôturé dans le rouge suite à l’intensification des violences en Irak. En dépit de meilleures statistiques US, avec les ventes de maisons nouvelles en hausse de 18.6% en mai à son plus haut taux annualisé depuis mai 2008 avec 504 000 unités et la confiance des consommateurs qui s’envole à 85.2, le S&P500 est tombé après avoir touché un quatrième plus haut record en cinq sessions.

Le prix des bons du trésor n’ont pas pris en compte les bonnes statistiques et les rendements sont tombés pendant la nuit avant un rapport qui montre que l’économie américaine est en moins bonne santé que prévu. Le dollar US est sur le point d’enregistrer son trimestre avec la plus faible volatilité en presque deux ans contre le yen.

Les membres de la Reserve Fédérale n’ont pas fait beaucoup d’efforts pour stimuler la volatilité aucune nouvelle direction n’a été donnée en rapport avec la banque centrale. Le Président de la Fed de New York Dudley a dit que la Fed devrait attendre mi 2015 pour relever ses taux sans perdre le contrôle de l’inflation. Les principales paires de devise comme l’EUR/USD et l’USD/JPY ont continué dans un range sans direction comme les investisseurs forex n’attendent aucun changement majeur de politique monétaire dans un futur proche.

L’USD/JPY s’est échangé dans un range serré entre 101.86 et 101.98 pendant la nuit tandis que l’EUR/USD a oscillé entre ses hauts et ses bas de 1.3628 et 1.3583 hier.

La Livre Sterling a glissé depuis ses plus hauts mardi après que le gouverneur de la BoE Carney ait mis un terme aux attentes autour d’un probable relèvement de taux plus tard cette année. Le GBP/USD a glissé à 1.6954 mercredi, corrigeant depuis un pic à cinq ans et demi à 1.7064 touché la semaine dernière.

Bonne journée